Les droits sexuels ou la destruction programmée de la famille

14,22 €

Marion Sigaut, née le 2 juin 1950 à Paris, est historienne et romancière. Résidant en Bourgogne, elle écrit depuis l'automne 2011 des articles de vulgarisation historique sur l'absolutisme royal et ses opposants,

Quantité
Rupture de stock

À ceux qui disaient que le Pacs allait mener au mariage des homosexuels, on rétorqua qu’ils avaient l’esprit mal tourné.

À ceux qui protestaient que le Mariage pour Tous allait mener à la gestation pour autrui, on répondit la même chose.

A-t-on pensé dire, à ceux qui admirent l’éducation sexuelle à l’école, qu’on allait bientôt sexualiser les bambins dès la maternelle et promouvoir à grands moyens toutes les déviations voire certaines perversions sous couvert de protection de la santé ?

De la santé sexuelle. Au titre des « droits sexuels ». Les « droits sexuels ».

Une aberration onusienne datée de 2008 qui élève au rang de «droit» le désir de jouir sans entraves et hors de toute morale.

L’énoncé de ces droits est si insensé qu’on peine à le croire. Pourtant ils sont bien déjà là, partout. On ne les a pas vus venir, mais ils ont envahi les écoles, les médias, la rue, les mobiles de nos gosses et même les dictées en primaire…

Marion Sigaut

Suggestion de produits ( 16 autres produit dans la même catégorie )

Nouveau compte S'inscrire