Sémantique des institutions arabes (du croire, du pouvoir) (Français) Broché – 1 décembre 2017
  • Rupture
  • Sémantique des institutions arabes (du croire, du pouvoir) (Français) Broché – 1 décembre 2017

Sémantique des institutions arabes (du croire, du pouvoir) – Manar Hammad

Le domaine politique dispute au domaine religieux la prééminence dans l'univers sémantique arabe. Si la question du croire domine l'un, celle du pouvoir domine l'autre... La résille de claustra choisie pour la couverture de ce recueil constitue une métaphore visuelle du travail entrepris ici. Les fragments ne s'y ajustent les uns aux autres qu'en raison d'un tracé régulateur qui les sous tend, et s'étend à l'infini dans les deux dimensions du plan. Or l'univers sémantique de la langue est multidimensionnel, et sa résille demeure inconnue. Manar Hammad

24,00 €
TTC
Quantité
Rupture cached Liste de souhaits

Le domaine politique dispute au domaine religieux la prééminence dans l'univers sémantique arabe. Si la question du croire domine l'un, celle du pouvoir domine l'autre... La résille de claustra choisie pour la couverture de ce recueil constitue une métaphore visuelle du travail entrepris ici. Les fragments ne s'y ajustent les uns aux autres qu'en raison d'un tracé régulateur qui les sous tend, et s'étend à l'infini dans les deux dimensions du plan. Or l'univers sémantique de la langue est multidimensionnel, et sa résille demeure inconnue. Manar Hammad

Le livre s'ouvre sur une analyse du terme "croire" et de la classe sémantique dont il relève. C'est dans le Coran, noyau théologique et juridique des institutions durant plus d'un millénaire, que l'auteur trouve le corpus linguistique à partir duquel il mène son enquête. Grâce aux instruments de la linguistique, et notamment les acquis de Greimas et de Courtès, il explore avec finesse et pertinence l'isotope "croire", dont il isole les invariants dans les institutions, tout au long de l'histoire de la civilisation islamique. Il ne s'agit pas d'une étude d'ethno-linguistique, ni de linguistique comparée, mais bien plutôt d'une archéo-linguistique à visée pour ainsi dire phénoménologique. Roshdi Rashed / Ce livre est avant tout un éblouissant panorama sur la civilisation arabe et son histoire, du VIe au XVIe siècle, vue par un sémioticien dont le regard acéré et la puissance de synthèse s'allient avec la méticulosité du philologue et l'érudition de l'historien. Et c'est en même temps la réflexion d'un esprit directement partie prenante, par la langue et toute sa culture, à l'univers de pensée qu'il décrit à la fois de l'intérieur et avec le recul que lui apporte (ou lui impose) le recours à cette langue autre - ce "méta-langage" - qu'est pour lui le français. On retrouve là un peu la même posture que celle de son maître, Greimas, reconstruisant, lui aussi dans une langue d'adoption, les arcanes de sa propre culture et de sa langue maternelle à travers une étude non moins approfondie des mythologies lithuaniennes. La lumière que l'un et l'autre de ces sémioticiens en terre d'exil projettent sur le passé de leur terre d'origine nous aide à découvrir ou à mieux comprendre leurs sociétés respectives, l'une et l'autre si proches et pourtant, en général, si mal connues et, aujourd'hui, bien souvent, si scandaleusement diffamées... Cette exploration, l'auteur la conduit d'une manière qui, méthodologiquement, tranche par rapport aux procédures habituelles. Si l'analyse conceptuelle qu'il entreprend à partir des lexèmes et de leurs dérivations évoque à l'évidence la démarche de Benveniste, d'ailleurs constamment cité (celui du Vocabulaire des institutions indo-européennes, ouvrage dont la dimension comparative est reprise ici à travers la confrontation entre deux langues principales, arabe et français, et plusieurs autres à titre accessoire), elle s'inspire non moins directement de la méthode greimassienne d'analyse sémique. Vient s'y ajouter une dimension dynamique essentielle grâce à l'attention constamment portée à la syntaxe interactantielle qui se cache "sous les mots" et fait de chacun d'eux, comme disait Greimas, le support d'un "petit spectacle". Eric Landowski

Geuthner
LIV-3410

Fiche technique

Année
2017
EAN-13
978-2705339722
Dimensions
24 x 1.1 x 16 cm
ISBN
978-2705339722
Nb. Pages
190
Langue
française
Auteur
Manar Hammad

Sémantique des institutions arabes...

24,00 €
  • Garanties sécurité Nous nous efforçons de protéger votre sécurité et votre vie privée. Garanties sécurité Nous nous efforçons de protéger votre sécurité et votre vie privée.
  • Politique de livraison Livraison avec Colissimo, Mondial Relay, Chronopost et DPD. Politique de livraison Livraison avec Colissimo, Mondial Relay, Chronopost et DPD.
  • Politique retours Vous disposez de 14 jours pour retourner votre colis après sa réception. Politique retours Vous disposez de 14 jours pour retourner votre colis après sa réception.
Ouighours